Tee-shirt escalade

Voilà, les tee-shirts sont en vente au club, et en exclusivité VIP une petite photo :

tee-shirt la roche blanche

Apple je t’aime

Chronique d’un dépannage informatique

Hier matin, en me levant du bureau un peu vite, paf, j’accroche ma tour qui est posée au sol. Le mac se met alors à vaciller dangereusement et un beau kernel panic apparaît sur mon écran. J’essaie de relancer le mac mais après quelques dizaines de secondes, rien, un beau panneau interdit de stationner remplace ma jolie pomme apple grise.

Réparation

Je teste donc le disque ssd avec l’utilitaire de disque mais celui-ci me dit que tout semble en bon état. Mon disque n’a rien.
Sur le disque système il y a une option de récupération d’un ordi sauvegardé avec time machine. Heureusement que j’avais mis ce système en place sur un disque externe. Je lance donc la procédure : pas de bol, le bidule se plante après 1h. Sueurs froides, tout mon taf est sur ce disque. Je relance : planté à 12min de la fin. Je rerelance, idem.

 Migration des données, la solution

Je me décide donc à réinstaller le système au grand complet. 35 min plus tard me revoilà avec un beau système os x tout propre, mais sans mes précieuses données. A la fin de l’installation le CD me demande via l’assistant migration si je souhaite récupérer mes données, tu parles ! En plus il donne le choix de le faire à partir d’un disque time machine. Je retrouve le sourire et lance la procédure à nouveau. Aprés avoir choisi le type de données à récupérer, le système se met en marche et se termine vers minuit 30. Rappelez -vous le plantage, c’était ce matin. Après une mise a jour combo du système, miracle, je retrouve enfin mes précieuses données, mon environnement de travail comme je l’avais laissé le matin (le bureau un poil en fouilli malgré tout, mais bon), ainsi que mes logiciels, etc.

Conclusion

Même si cela a été un poil long, ma sauvegarde time machine m’a sauvé la mise. Merci Apple pour ce système génial. De plus j’ai réinstallé un système tout neuf, moi qui faisait les mises à jour par dessus les anciens systèmes depuis 2006. Ce qui a tout remis en place, bien propre. Résultat le mac tourne mieux. Un truc qui est quand même génial, c’est que ma sauvegarde time machine d’avant le crash est toujours accessibles et donc l’état de mon mac d’avant aussi si jamais il devait me manquer quelque chose. Les ordinateurs Apple, c’est quand même drôlement bien foutu.

SSD M4 dans mon MACPRO 2006

Apple MACPRO

A l’heure ou j’écris ces lignes le MACPRO d’Apple se voit interdit de vente en Europe, pour cause de non respect d’une obscure norme électrique. J’avais acheté en 2006 le tout premier modèle de ces petites merveilles qui aujourd’hui encore fonctionne parfaitement et remplit complètement sa mission. Pas de ralentissement, capable de fiare tourner tout les softs actuels de manière complètement satisfaisante, c’est vraiment une machine étonnante. Bien sur après 6 ans passés avec cette machine on se pose parfois la question du renouvellement du matériel. Vu qu’apple traine à proposer une nouvelle version de cette machine, et pas du tout emballé par les autres modèles de la gamme je me suis penché sur les options que j’avais pour le faire durer.

SSD M4 Crucial

La meilleure option aujourd’hui est très certainement d’y greffer un SSD et j’ai craqué pour un M4 de crucial de 512 Go, pour remplacer mon raid logiciel de disques à plateaux. On lit partout sur le net que la différence est flagrante et là, franchement je dois dire que pour une fois c’est vrai. Les temps de démarrage et de lancement des applis sont bien améliorés, la réactivité d’illustrator est flagrante. Même mon navigateur semble plus à l’aise, et le travail sur le finder profite aussi du changement. Même si cela n’a pas changé mon quotidien, le petit plus de réactivité est bien agréable.

ssd crucial

ssd m4 crucial graphisme