Comme vous le savez, je développe en flash des modules de elearning, qui sont de véritables jeux sérieux (serious games). Mais la techno flash est-elle un choix pérenne ?

Un petit point s’impose. En effet, si vous avez bien suivi, nous sommes dans une période charnière entre le développement multimédia en Flash et celui en HTML5. Jusqu’ici il était assez facile de faire la part des choses : Flash pour le « Rich Média » et HTML pour le tout venant. Oui, mais voilà Apple refuse la technologie Flash sur ses Ipad, et pousse le HTML5 comme technologie de remplacement. Donc, on fait quoi ? On suit ? Eh bien ça n’est pas si simple.

Pour résumer, la question vient de se poser suite à un contact commercial avec une société qui commercialise des jeux pédagogiques à destination des classes primaire. Flash permet plein de choses, c’est un environnement de programmation fantastique et ultra complet, mais propriétaire et le Flash player tend à être de moins en moins supporté par les navigateurs, mobiles, tablettes,… Malgré tout il est présent et compatible avec 90% du parc ordinateurs. HTML5 lui est supporté par les navigateurs récents mais l’emploi de javascript limite son emploi à environ 50% du parc machines. Par contre il est en progression constante.

Bon et moi je développe pour mes clients en quoi ? HTML5+javascript ? ou flash/AS3 ?

La solution que retiennent actuellement la plupart des développeurs d’applications Rich Média est une solution basée sur Flash. Je développe en AS3, puis au lieu de publier mes applis en SWF (format flash), je les publie en éxécutables pour chaque machine via adobe AIR.

Simple non ? un .swf pour le web, un .exe pour les PCs, un format pour  Android, un autre pour le mac et tout le monde est satisfait. La compatibilté est maximale et les possibilités sont toujours au rendez-vous. J’évite ainsi la technologie balbutiante Javascript.

Flash tend à devenir la plateforme de développement cross-plateforme idéale. C’est un produit qui évolue d’une technologie web à une technologie plus informatique tradi. Pourquoi pas.

Je vous engage à lire cet article qui détaille bien ce processus :

http://www.journaldunet.com/solutions/expert/52435/html5-vs–flash–quel-choix-de-technologie-effectuer-pour-ses-applications-web-et-mobiles.shtml