Articles

VAE Développeur , virage numérique

Et voilà, c’est fait. Le marché de la PAO devenant insupportable j’ai pris une décision : évoluer. Prendre le virage du numérique et le prendre à fond.

1 – Passer un BTS SIO SLAM en VAE

2 – S’inscrire en Licence pro Développement d’applis mobiles (enfin là, on verra parce que c’est un peu cher).

Et puis se relancer via un emploi de développeur, sauf si je trouve un emploi entre temps. Ce qui n’est pas exclu vu que j’ai déjà une expérience là-dedans en autodidacte. Création de site, développement Programmation Orientée Objet en Action Script 3 sous Flash, un peu de javascript. Bref, je profite du temps dégagé pour m’avaler les bases du Java, histoire de faire une corde supplémentaire. Ces derniers temps il faut bien le dire 80% du travail que j’ai trouvé était du développement informatique lié au graphisme, mais bon.

Qu’on se le dise, la com de demain sera numérique et moi je tiens à rester opérationnel, alors…

Recherche emploi Directeur Artistique ou Designer

Tout est dans le titre !

Je recherche toute forme d’emploi comme Directeur artistique ou #Designer. De formation technique, j’ai en plus d’une sensibilité artistique une expérience variée d’encadrement.  Voilà le lien vers mon CV en PDF. Ma motivation ? j’ai envie de bouger.

cv nico 

Flash, HTML5 et contenu multimédia

Comme vous le savez, je développe en flash des modules de elearning, qui sont de véritables jeux sérieux (serious games). Mais la techno flash est-elle un choix pérenne ?

Un petit point s’impose. En effet, si vous avez bien suivi, nous sommes dans une période charnière entre le développement multimédia en Flash et celui en HTML5. Jusqu’ici il était assez facile de faire la part des choses : Flash pour le « Rich Média » et HTML pour le tout venant. Oui, mais voilà Apple refuse la technologie Flash sur ses Ipad, et pousse le HTML5 comme technologie de remplacement. Donc, on fait quoi ? On suit ? Eh bien ça n’est pas si simple.

Pour résumer, la question vient de se poser suite à un contact commercial avec une société qui commercialise des jeux pédagogiques à destination des classes primaire. Flash permet plein de choses, c’est un environnement de programmation fantastique et ultra complet, mais propriétaire et le Flash player tend à être de moins en moins supporté par les navigateurs, mobiles, tablettes,… Malgré tout il est présent et compatible avec 90% du parc ordinateurs. HTML5 lui est supporté par les navigateurs récents mais l’emploi de javascript limite son emploi à environ 50% du parc machines. Par contre il est en progression constante.

Bon et moi je développe pour mes clients en quoi ? HTML5+javascript ? ou flash/AS3 ?

La solution que retiennent actuellement la plupart des développeurs d’applications Rich Média est une solution basée sur Flash. Je développe en AS3, puis au lieu de publier mes applis en SWF (format flash), je les publie en éxécutables pour chaque machine via adobe AIR.

Simple non ? un .swf pour le web, un .exe pour les PCs, un format pour  Android, un autre pour le mac et tout le monde est satisfait. La compatibilté est maximale et les possibilités sont toujours au rendez-vous. J’évite ainsi la technologie balbutiante Javascript.

Flash tend à devenir la plateforme de développement cross-plateforme idéale. C’est un produit qui évolue d’une technologie web à une technologie plus informatique tradi. Pourquoi pas.

Je vous engage à lire cet article qui détaille bien ce processus :

http://www.journaldunet.com/solutions/expert/52435/html5-vs–flash–quel-choix-de-technologie-effectuer-pour-ses-applications-web-et-mobiles.shtml

Developpeur Flash

Adobe Flash

Adobe flash me permet aujourd’hui de mettre en place des modules d’apprentissage Elearning. Ceux-ci se présentent sous forme de mini-jeux, de quizz, ou encore de cours. Le truc bien c’est qu’on peut vraiment faire ce que le client désire relativement simplement. C’est un environnement de développement révé pour un graphiste ayant déjà touché la programmation comme moi.

Développeur Flash

En y réfléchissant un peu, et surtout après une demande d’un éditeur de jeux éducatifs, je viens de réaliser que j’étais en mesure de vendre une prestation de développement Flash en AS2 ou AS3. J’y ai mis le temps me direz-vous, mais ce n’est pas toujours évident de prendre le temps de faire le point sur ses compétences informatiques.

Je vais donc terminer ce billet, logiquement en vous proposant mes services comme développeur Flash, sachant que j’ai tout mon passé de graphiste avec moi et que je suis capable de vous proposer un pack complet. Avis aux interressés !

Choisir un style d’illustration

Des techniques différentes

Je pratique plusieurs types d’illustrations. De l’illustration traditionnelle en passant par le vecteur, jusqu’à la 3d. Mais même si chacune d’entre a ses propres techniques, il ne faut pas oublier que le graphiste travaille avec sa sensibilité, qui lui permet d’évaluer le résultat de son travail. A chaque instant il juge et fait avancer son travail de façon à obtenir un résultat qui correspondra a votre besoin. Chaque technique permet ou pas des façons de travailler différentes, apporte son lot de contraintes. En travail vectoriel, sur ordinateur, rien de plus facile de que revenir en arrière et d’éliminer plusieurs actions d’un coup. Avec un pinceau, ce qui est fait est fait, et chaque nouveau geste s’ajoute aux précédents. Le crayon, lui, peut s’effacer mais la feuille garde un souvenir, une trace partielle du travail passé avec laquelle il va falloir composer.

Un traité different

Bien sur chaque technique donnera un traité de votre illustration différent, ainsi le vectoriel donnera des contours extrêmement propres. Il conviendra d’adapter le style de votre illustration au message à faire passer. Pour un travail autour de l’humain, ou de l’environnement nécessitera des illustrations tradi alors que l’industrie tirera mieux partie d’illustration vectorielles, 3d.

Des contraintes techniques aussi

Bien sur, tout serait facile si nous ne devions pas faire avec les contraintes techniques imposées par le choix des supports. Le web, demande des images légères et la multiplication de celles-ci dans le e-learning nous conduit a l’utilisation de vectoriel la ou le tradi aurait peut-être été plus judicieux. La contrainte d’une production rapide et importantes nous orientent vers l’utilisation de l’ordinateur et il est parfois difficile de faire comprendre que pour un meilleur résultat en com, un choix d’illustration tradi sera préférable mais beaucoup plus cher.

Le graphiste est un conseil

Ces choix, vous le voyez peuvent paraitre simples mais sont relativement complexes. A ces deux types de paramètres s’ajoutent la multiplicité des techniques, soit dans le tradi :
• crayon
• pastels
• aquarelles
• feutres
• huile
• au trait
• couleur ou pas
• …

ou avec un ordinateur, des logiciels spécifiques :
• 3d (quel logiciel ?)
• Illustration vectorielle
• Illustration bitmap
• Animée ou pas
• Interactive ou pas
• …
Vous avez aussi la possibilité de mixer les deux mondes ainsi que toutes les techniques. Si cela peut paraitre compliqué, c’est aussi un monde passionnant.



KitGrafik

WordPress c’est facile ?

La situation

Je suis graphiste indépendant depuis 1998. J’ai donc commencé comme tous par créer des plaquettes de com, faire de la mise en page sous express, un peu de photoshop et d’illustrator. Un « Vieux graphiste ». Mais voilà il faut suivre le mouvement, pour ne pas s’encrouter, continuer à être compétitif, et puis aussi parce que ça me plait.

L’internet

Alors, j’ai tenté de mettre en place des sites sous dreamweaver : trop de choses à maitriser, et en même temps très formateur. Prise de connaissance du HTML, et du fonctionnement du truc. Mais voilà, le milieu évolue vite et il faut être sur tous les fronts : commercial, clients, production : mise en page, illustration, … J’avais donc un peu abandonné la filière.

Adobe Flash

Et puis j’ai croisé Flash. Une révélation : interactif, ça bouge, ça se programme et pour moi c’est accessible (j’avais appris en autodidacte le BASIIC et le PASCAL). J’en fais régulièrement pour mes clients, pour le Elearning. Donc pas de difficultés particulière, juste un peu de temps d’adaptation. Mais cela ne réglait pas un problème.

La demande client

Bien des clients me demande de faire leur site (3 demandes non honorées l’année dernière), c’est une perte pour moi mais aussi pour eux, qui n’ont pas accès à un service complet. J’ai même fait un site Full flash (qui ne devait pas en être un au départ), avec tout ce que ça comporte comme inconvénients.

Des expériences avec des CMS

Malgré tout j’ai du me mettre tant bien que mal aux CMS : Joomla, … Pour deux clients. Relativement compliqué mais j’ai appris beaucoup sur les CSS, en particulier. Mais j’hésitais à passer le pas. Et puis il y a eu la construction de notre maison pour laquelle j’ai mis en place un premier blog, sur over-blog. J’y ai appris beaucoup et révisé mes connaissances notamment sur le référencement. Beaucoup de choses ont évoluées depuis les débuts. Le webmarketing, … (comme dit un copain gagner du pognon sans rien faire). Bon ça je n’y croit pas. vraiment …

La suite c’est pour vous

Alors j’ai mis en place ce site et plus, je vous propose mes services pour faire la même chose pour vous. Pourquoi ? parce qu’à la lumière de ce que j’ai compris au fil de ce long chemin, c’est qu’un site/blog wordpress peut répondre à une question cruciale pour de petites structures/associations qui ont peu de moyens. En effet vous avez vu le prix des annonces presses et consort ? Le blog va démocratiser la com. Mais il va falloir dominer Facebook, Twitter et les autres.

Pour finir

Il ne vous reste plus qu’à m’appeler, une nouvelle ère commence.